L’Union démocratique bretonne, solidaire du peuple catalan dans l’épreuve qu’il traverse – suspension du statut d’autonomie, refus du droit à l’autodétermination et répression judiciaire sur les responsables indépendantistes – propose aux Bretonnes et aux Bretons d’interpeller l’ambassadeur d’Espagne à Paris.

Les militants de l’Union démocratique bretonne distribueront pour cela, dans les semaines à venir, une carte postale à signer, timbrer puis envoyer à l’ambassade d’Espagne, avec un message rappelant que le droit à l’autodétermination est un principe international auquel les juridictions nationales ne peuvent faire obstacle. Le message appellera également l’État espagnol à négocier avec la Generalitat et à cesser toute répression judiciaire et policière envers les indépendantistes agissant par des moyens démocratiques.

En refusant l’emprisonnement d’élus du peuple et de citoyens pour des actes politiques non violents, c’est le principe même d’une Europe démocratique que nous défendons.

Attentive au respect des droits démocratiques fondamentaux, l’Union démocratique reste prête à prendre d’autres initiatives en solidarité avec le peuple catalan si l’actualité le justifie.

Nil CAOUISSIN
Porte-parole de l’Union démocratique bretonne

Ci-dessous, une version de la carte postale diffusable par internet
(Le fichier imprimable peut-être envoyé sur demande)

 

Catalan

Nous contacter

07 87 36 41 66

Informez-vous !