En Bretagne, les habitants des campagnes et des villes moyennes sont trop souvent les victimes d’une politique de santé inadaptée sur le plan territorial. La fracture est aussi sociale et générationnelle. La Bretagne a la particularité d’accueillir à la fois une population étudiante nombreuse et un grand nombre de personnes âgées, deux catégories de population où le renoncement aux soins est fréquent.

L’UDB porte des propositions originales et innovantes pour corriger cette situation. Elle souhaite faire de l’Agence régionale de santé un établissement public régional, dépendant du Conseil régional de Bretagne et non de l’État, et associer largement à sa gouvernance les représentants des usagers. Elle propose aussi d’expérimenter en Bretagne un régime local d’assurance-maladie (RLAM), reposant sur une complémentaire santé permettant une solidarité accrue.

Mais l’UDB veut également déployer une offre de soins offrant à chaque personne une prise en charge de proximité de qualité. C’est pourquoi l’UDB Trégor-Goëlo appelle à manifester en nombre, le samedi 30 juin prochain, pour le maintien de la Maternité de Guingamp. L’annonce récente d’une suspension de la décision de fermeture est encourageante mais insuffisante et la vigilance s’impose. Pour obtenir un recul définitif de l’ARS, il faut être, samedi prochain, encore plus nombreux que le 5 mai ! Rendez-vous à 11 heures devant la mairie de Guingamp !

Nous contacter

07 87 36 41 66

Informez-vous !