Le Régime Local d’Alsace-Moselle constitue un modèle de protection sociale connu et envié dans le monde entier. Adossée au régime général de sécurité sociale, la complémentaire santé obligatoire des salariés alsaciens et mosellans, la « Krànkekàss », garantit l’accès aux soins sur le principe de la solidarité. Autogérée, elle présente un bilan financier équilibré. Elle est cependant menacée par la concurrence des assurances privées, à but lucratif, alors qu’elle devrait inspirer les politiques publiques de santé.

Un tel système de protection sociale, efficace et solidaire, mériterait d’être étendu et généralisé. Il pourrait inspirer les politiques de santé publique notamment en Bretagne où, comme ailleurs en France, de nombreux étudiants, retraités ou demandeurs d’emploi renoncent trop souvent à se soigner pour des raisons financières.

Expérimenter, en Bretagne, un service public d’assurance maladie unique et généralisé

Dans cette perspective, l’Union démocratique bretonne organise conjointement avec le parti alsacien Unser Land une tournée d’information du 10 au 15 septembre à travers toute la Bretagne.

Responsables politiques bretons, représentants syndicaux ou associatifs, citoyens sont invités à échanger avec la présidente du parti Unser Land, Andrée Munchenbach, qui présentera les avantages du Régime Local d’Alsace Moselle. Dans le cadre du droit à la différenciation des territoires, la Bretagne pourrait en effet expérimenter ce système exemplaire et tendre vers un service public d’assurance maladie unique et généralisé.

Programme

La tournée commencera par une conférence de presse à Rennes. Par la suite Andrée Munchenbach restera à Rennes pour deux journées de rencontres avec des élus locaux, régionaux, des parlementaires et des représentants politiques, avant de partir pour Lannion, Quimper, Carhaix et Lorient. Une rencontre à Nantes est également prévue.

Nous contacter

07 87 36 41 66

Informez-vous !