DÉBAT D’ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES 2019

Madame le maire, cher-e-s collègues,

Le débat d’orientation budgétaire est un moment important, permettant de valoriser les choix politiques de notre majorité, dans un contexte – on le sait – difficile pour les collectivités territoriales.

Malgré ces contraintes, la Ville de Nantes continue à s’affirmer comme un territoire où l’égalité, la solidarité et la justice sociale restent au cœur du contrat passé avec les nantaises et les nantais. L’amélioration de l’accès au logement, l’attention particulière portée à l’éducation, la promotion de l’égalité Femme-Homme, le respect de la diversité sous toute ses formes (linguistiques, sociales ou de genre) sont autant d’exemples qui confortent Nantes comme une ville juste et solidaire.

Cependant, à l’heure où les mécontentements se font de plus en plus pressants dans notre société, il est important de répondre aux attentes locales de nos concitoyens. Nombre d’entre eux, gilets jaunes ou personnes mobilisées sous d’autres formes, réclament notamment un nouveau mode de gouvernance, dans lequel nos territoires acquerraient une certaine autonomie politique et fiscale, leur permettant d’ajuster leurs actions au plus près de leurs spécificités et de leur singularité.

Nous pensons ainsi qu’il est urgent d’accompagner cette révolution institutionnelle, et d’œuvrer pour la construction d’une France et d’une Europe fédérales, dans lesquelles la Bretagne serait dotée, à l’instar des territoires qui le souhaiteraient, d’un statut particulier. Cela se matérialiserait par la création d’une Assemblée de Bretagne réunissant le conseil régional actuel ainsi que les cinq départements bretons.

Dans cette majorité, je pense que nous partageons tous cette conviction qu’il faut changer de logiciel dans un univers qui reste marqué par les réflexes centralisateurs et jacobins.

Ainsi, le groupe UDB porte le souhait que les élus de la Ville de Nantes et du Département soutiennent la démarche citoyenne de l’association Bretagne Réunie pour que les habitants de Loire-Atlantique soient consultés sur la réunification administrative de la Bretagne. A ce jour, la pétition de Bretagne Réunie a été signée par plus de 103.000 signataires, soit plus de 10% du corps électoral.

Dans ces temps de crise démocratique, de crise de la représentativité et de l’affaiblissement des corps intermédiaires, il semble nécessaire que cette demande populaire d’une ampleur inégalée en France soit traitée avec respect, pour qu’elle ne se transforme pas en aigreur ou colère, mais qu’elle aboutisse au contraire sur un projet positif, répondant réellement aux aspirations de nos concitoyens. Il en va du respect de l’expression populaire et du bon fonctionnement démocratique de notre pays.

Je vous remercie.

Pierre Emmanuel Marais 

conseiller municipal délégué à la diversité linguistique, pédagogique et culturelle et aux activités périscolaires

Nous contacter

07 87 36 41 66

Informez-vous !

PB mai 2019