Communiqué de presse de l’UDB – Fédération du Morbihan

La fédération Morbihan de l’Union Démocratique Bretonne (UDB) s’indigne des conditions de licenciement de 33 salarié.e.s et de reclassement de seulement quatre autres de l’entreprise « BIC » de Vannes.

Alors que les commandes s’accumulent, la direction tente malgré tout de supprimer ces postes pour se recentrer sur une usine à la main d’œuvre moins coûteuse en Tunisie ou en recentralisant près de Paris, à Marne-la-Vallée. 

Cette décision est symptomatique d’une logique de profit et de métropolisation au mépris de l’humain, et au seul bénéfice de quelques actionnaires. Il est regrettable de constater que ni les responsables politiques locaux, ni la direction du site de Vannes ne semblent avoir de pouvoir sur ces décisions et que les tentatives de négociation de la part des salariés n’ont rien pu donner. 

L’UDB du Morbihan demande à ce qu’une solution soit trouvée en collaboration avec les élus locaux pour que le site de production puisse se maintenir dans la région. Chaque breton.ne devrait avoir le droit de décider, vivre et travailler au pays !

Union Démocratique Bretonne

Fédération du Morbihan

Contacts :

Responsable fédérale : Lydie Massart  06.60.99.33.56    lydiemassard1@gmail.com

Porte-parole fédéral : Jean-Christophe Cordaillat-Dallara  06.77.59.28.66   jc.cordaillat.dallara@udb.bzh

 

Nous contacter

07 87 36 41 66

Informez-vous !

PB Avril 2019PB Avril 2019Couv PB