C’est sans surprise que nous avons pris connaissance des propos de Jo Evenat, maire d’Audierne, lors de la présentation de ses vœux. Il a émis le souhait d’élever Audierne au rang de station touristique. Est-ce donc sa seule ambition ? « Quand on n’a plus rien, on vend son pays » est un slogan guadeloupéen que l’on pourrait utiliser ici. Miser tout sur l’économie touristique est une erreur profonde car elle va à l’encontre des besoins réels des habitants permanents. Plusieurs magasins ferment, les loyers deviennent trop élevés, qu’en sera-t-il à la fin des travaux du centre-ville ? L’amélioration de l’attractivité touristique ne rendra pas forcément le quotidien des habitants plus facile.

Les prix de l’immobilier vont encore croître, rendant de plus en plus difficile l’accession à la propriété, pour les plus jeunes en particulier. Il en va de même pour les locations, car beaucoup de propriétaires préféreront louer en saison plutôt qu’à l’année.

On retrouve malheureusement cette politique un peu partout sur les côtes bretonnes. Ce n’est plus acceptable. L’UDB défend depuis longtemps l’idée de vivre et travailler au pays. Notre ambition est de stopper la fracture territoriale qui se creuse. Tout miser sur le tourisme ne fait que renforcer cette fracture territoriale doublée d’une fracture sociale, en repoussant les plus modestes loin de leurs territoires d’origine.

La section UDB Ouest Cornouaille – Kornôg Kerne

Nous contacter

07 87 36 41 66

Informez-vous !

Une PB été 2019