La Fédération UDB de Loire-Atlantique comprend la colère des élu-e-s de Nozay à l’endroit de la Présidente de la Région Pays de la Loire et de la Chambre d’agriculture. Le Conseil régional a en effet annoncé aux élus de Nozay, le 16 janvier dernier, la fermeture à terme du CFA agricole de Jules Rieffel basé à Nozay. D’ici deux ans, le CFA devrait être intégré à l’établissement Nantes Terre Atlantique à Saint-Herblain; et le site de la Tardivière disparaîtra.

L’UDB a toujours défendu un équilibre des territoires via des polarités organisées dans les Communautés de communes dans le cadre d’une concertation avec les élu-e-s locaux. Il semble que la concertation avec les élu-e-s du Pays de la Mée ait été un jeu de dupe alors que des élu-e-s locaux avaient proposé des solutions pour le relogement du CFA correspondant aux besoins exprimés.

Enfin, le Foyer de jeunes travailleurs de Nozay qui accueille de nombreux apprentis agricoles, est aussi menacé, et avec lui une perte de clientèle pour les commerces locaux.

La Région artificielle des Pays-de-la-Loire montre une fois de plus son absence de réflexion sur un aménagement du territoire qui ne s’inscrit pas dans une recentralisation des activités et structures d’enseignement, que cela soit au niveau régional ou national.

Mme Christelle Morançais après avoir dédaigneusement estimé que le débat sur la réunification de la Bretagne n’existait pas, accentue la paupérisation des territoires ruraux du sud-Bretagne en supprimant l’enseignement agricole public pour le nord du département de Loire-Atlantique et le sud de l’Ille-et-Vilaine.

Arno Mahé

Responsable fédéral UDB44

Nous contacter

07 87 36 41 66