Nous contacter

07 87 36 41 66

Informez-vous !

Une PB été 2019

Le gouvernement a annoncé sa volonté de privatiser le groupe ADP, Aéroports de Paris. Face à cette annonce, de nombreux partis de gauche ont appelé à un référendum et, pour ce faire, ont obtenu le concours d’un cinquième des parlementaires. Ils doivent désormais récolter les signatures d’un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales, soit 4 717 396, d’ici au 12 mars 2020.

L’UDB signera et appellera à signer cette pétition, étant entendu que, dans le système centralisé français, ces aéroports ne sont pas simplement parisiens, mais sont aussi les intercontinentaux utilisés par les Bretons. Qui plus est, l’UDB refuse la privatisation de secteurs stratégiques comme le sont les transports, qui ont été financés par l’ensemble des contribuables. Ce refus est d’autant plus légitime que ce service est rentable !

Néanmoins, l’UDB constate que l’émotion, en France, est à deux vitesses selon que les sujets sont parisiens ou non. Quand l’aéroport de Nice ou celui de Toulouse ont été privatisés, aucune pétition n’a été initiée et la mobilisation est restée très locale. Ceci nous fait dire que cette question de la privatisation mériterait d’être élargie à la question de la centralisation aéroportuaire. La France possède bien trop d’aéroports dont le seul but est de rabattre les passagers sur Paris alors qu’il serait tout à fait possible d’adopter une logique plus décentralisée avec moins d’aéroports, mais plus gros, comme cela se fait en Allemagne. L’UDB rappelle qu’elle n’a toujours pas été entendue par le conseil régional de Bretagne sur sa proposition de schéma aéroportuaire breton. Notre institution subventionne donc des aéroports servant pour une entreprise ou un club de football et dont les seules lignes sont souvent à destination de Paris !

Pour l’UDB, la Bretagne compte trop d’aéroports, mais, en revanche, elle mériterait qu’au moins l’un de ceux-ci (Nantes et/ou Brest) puisse devenir intercontinental.

Pierre-Emmanuel Marais, porte-parole de l’UDB