La fédération UDB de Loire-Atlantique dénonce les violences policières commises lors de la fête de la musique à Nantes. Les faits qui se sont produits sont graves. L’intervention disproportionnée des forces de l’ordre a fait chuter quatorze personnes dans la Loire et l’une d’elles est toujours portée disparue.

Tirer des grenades désencerclantes, lacrymogènes et matraquer des personnes parce qu’elles font la fête tard dans la nuit n’est pas l’idée que l’on peut se faire d’une intervention des forces de l’ordre républicaines. Agir de la sorte, à côté d’un fleuve dont on connaît la dangerosité c’est faire peu de cas de la sécurité des personnes, rôle premier des forces de l’ordre.

L’UDB attend de l’enquête que les responsables de cette situation assument toute leur responsabilité, sans impunité aucune.

Arno Mahé

Responsable fédéral de l’UDB Loire-Atlantique

Nous contacter

07 87 36 41 66

Informez-vous !

Une PB été 2019