Inès Léraud, auteure de la BD à succès Algues vertes, l’histoire interdite, fait l’objet actuellement de pressions inacceptables. Dans cet ouvrage, qui porte un regard très critique sur le modèle agricole breton, elle dénonce les méfaits de l’élevage productiviste, à l’origine des marées vertes en Bretagne.

Les intimidations, les procès ou menaces de procès dirigés contre son travail de journaliste sont bien sûr destinés à la faire taire. Il est vrai qu’elle a révélé au grand jour un certain nombre de pratiques dangereuses ou délictueuses de l’agro-industrie, chez Triskalia ou Chéritel, par exemple… Une industrie qui semble incapable de se remettre en question.

Récemment, Inès Léraud, qui devait présenter sa BD au salon du livre de Quintin (le « Salon du livre de caractère » !), a vu son invitation annulée sur intervention d’un élu de la ville, par ailleurs salarié de la chambre d’agriculture des Côtes-d’Armor…

Tout cela montre à quel point son travail sérieux et informé dérange. L’UDB lui apporte un soutien total : en démocratie, la liberté d’informer, la liberté de créer, bref, la liberté d’expression, sont essentielles et vitales…

Par ailleurs, l’UDB espère qu’Inès Léraud trouvera un éditeur suffisamment courageux pour imprimer et diffuser la version en langue bretonne d’Algues vertes, l’histoire interdite

Photo : Vincent Gouriou

Nous contacter

07 87 36 41 66