Parce qu’un jeune Sénan a témoigné à la télévision suite au passage de la présidente du Rassemblement national à l’Île-de-Sein, il subit depuis un harcèlement et des menaces de mort sur son profil Facebook par la fachosphère. Nous lui apportons tout notre soutien dans ce moment difficile, quelques jours après la provocation et l’indécence de Marine Le Pen. Nous apportons notre soutien à tous les Sénans et toutes les Sénanes qui ont su réagir de fort belle manière avec cette haie de déshonneur qui a consacré le fiasco politique de sa venue en Bretagne. Les attaques virtuelles qu’ils subissent depuis nous montre bien quels sont les fondements du Rassemblement national : la haine, la menace et l’intolérance. Et de jouer encore la vieille tactique frontiste de la victimisation qui ne leurre plus personne. L’extrême-droite reste l’extrême-droite.

Et que dire du représentant du Rassemblement national en Bretagne, Gilles Pennelle, qui appelle sur les réseaux sociaux ses militants à boycotter certains établissements de l’île ? Totalement indigne de la part de quelqu’un qui se considère comme un responsable politique. Le Rassemblement national ne pourra jamais nous représenter parce que c’est à la fois le parti anti-Bretagne car il souhaite la suppression des régions, des langues et cultures « régionales » ; et c’est aussi le parti du repli sur soi, considérant que la France n’est que blanche, francophone, chrétienne et hétérosexuelle.

Section UDB Ouest Cornouaille – Kornôg Kerne

Nous contacter

07 87 36 41 66