Intervention de Gael Briand, élu UDB à Lorient, lors du conseil municipal du 19 novembre 2020 au sujet du sort réservé aux dockers du port de pêche.

Monsieur le Maire,

Je profite que ce sujet soit à l’ordre du jour puisque vous êtes non seulement président de l’agglomération, mais aussi président de la SEM par intérim. Il se trouve que j’ai rencontré à de nombreuses reprises les douze dockers qui ont été licenciés en 2018 par la SEM du fait – ne le cachons pas – de leur appartenance à la CGT et de leurs fortes têtes. Il s’agissait de casser leur statut de dockers, celui qui fait dire encore aujourd’hui – je cite ce qu’on peut entendre dans les rues – « qu’ils touchent 5000 balles et ne foutent rien ». La réalité est tout autre : ils travaillaient en heures de nuit, décalées, dans le froid pour un salaire de 1600€ net par mois.

En lisant le dossier, chacun a pu constater une baisse du tonnage sur la pêche hauturière en 2019. Beaucoup de choses l’expliquent : incertitudes quant au Brexit, tempêtes… On sait que cette année ne sera pas meilleure du fait du confinement. Ce que ne dit pas le rapport, c’est que KSI qui gérait la pêche hauturière était, grâce à ces dockers, capable de trier jusqu’à 150T en une nuit. Aujourd’hui, les intérimaires de la SEM n’en trient qu’à peine la moitié. Pas très « compétitif » pour le 1er ou 2ème port de pêche français !

J’en arrive à ma question : le port de commerce a embauché en CDD les 4 dockers restant. Le port de commerce prête cette main d’œuvre au port de pêche quand l’activité est trop importante. Ce n’est évidemment pas le même contrat de travail, mais ils gagnent leur vie grâce à ce compromis et beaucoup de travail ces derniers temps. Sauf que leur contrat à la pêche va cesser le 31 janvier de l’année prochaine. Je sais que les dockers, par la voie de leur représentant, ont sollicité un rendez-vous auprès de vous il y a déjà plusieurs semaines. À ma connaissance, vous n’y avez pas répondu. J’aimerais savoir si vous comptez le faire ? Et par la même occasion si vous comptez vous investir dans les choix de la SEM dans les prochaines années ou laisser faire, déléguer à « ceux qui savent » ? Notre ville ne doit pas faire de la figuration dans la gestion du port de pêche. La transparence me paraît essentielle, dans ce sujet, comme dans d’autres.

Merci

 

Le maire a confirmé qu’une rencontre aurait bien lieu avec les dockers. On espère qu’elle se fera avant le 24 novembre, date à laquelle c’est son remplaçant, M. Le Nézet, qui prendra la tête de la SEM.

UDB

watchxxx.top pornovideo8.com seexxxnow.net