Conseil municipal de Lorient du 1er avril 2021. Intervention de Gael Briand, élu UDB (groupe Lorient en commun)

4.9 / 4.10 Sport

Monsieur Audard, Monsieur le Maire,

Vous nous demandez de voter pour l’attribution des subventions d’animation sportive aux associations et leur ventilation dans différents clubs. D’emblée, je le dis : nous voterons pour ce bordereau. Permettez-moi tout de même une remarque que vous pourrez mettre au crédit de mon inexpérience d’élu. A près d’un an de vos prises de fonction, il me semblerait pertinent de nous présenter votre projet sportif pour la ville. Voter des subventions oui, mais pour quel objectif ?

Ceux qui me connaissent savent que le sport n’est pas ma tasse de thé. J’ai fait 10 ans de judo avant d’arrêter, dégoûté par la compétition, par le culte de la performance. Mais les motivations sont diverses et notre groupe, Lorient en Commun, apprécierait de savoir quelle vision vous avez du sport et pour quel objectif : le bien-être de la population ou le « rayonnement » ? L’émancipation ou les classements ?

Par ailleurs, j’ai parfois eu l’impression en lisant ce bordereau de plonger dans ces films où Don Camillo et Peponne s’invectivaient ! La guerre rouge/blanc semble toujours d’actualité à Lorient alors qu’à ma connaissance, plus aucun club ne revendique officiellement de filiation ni religieuse, ni politique, malgré l’Histoire des clubs ! Il serait peut-être temps de mettre tout le monde autour d’une table pour éviter les gaspillages financiers. Un exemple : Lorient Athlétisme dispose d’une subvention ridicule alors qu’elle est classée en National 2, ce qui nécessite des déplacements. Est-il normal que certains entraîneurs doivent acheter eux-mêmes des perches à 900 € ? A défaut d’un stade couvert, on pourrait a minima prévoir une salle fermée pour permettre une pratique l’hiver, un ou deux minibus de la ville mutualisé permettant à différents clubs lorientais de ne pas se rendre dans des compétitions avec leurs propres voitures…

Nous aurions aussi apprécié de savoir si de nouveaux entrants étaient possibles. Je pense au football gaélique qui, jusqu’à aujourd’hui, ne pouvait pas accéder aux subventions.

Notre ville a beaucoup misé sur le football. Son équipe, le FCL, a eu de belles réussites, mais ne remplit pas le stade, covid ou non. Mais avons-nous les moyens de maintenir cette équipe au plus haut niveau ? Et si oui, à quel prix pour le reste des pratiques sportives ? Nous avions suggéré, durant la campagne, de transférer la pratique du sport de compétition à l’échelle l’agglomération étant entendu que le FCL n’est pas uniquement le club de Lorient, mais de tout le pays.

Voilà une partie des questions dont nous aimerions un jour pouvoir débattre, sans polémique, avec votre majorité plutôt que de se contenter de voter des subventions.

UDB

watchxxx.top pornovideo8.com seexxxnow.net