35e Congrès de l’UDB : logement et justice sociale

Partager sur facebook
Partagez
Partager sur twitter
Tweetez
Partager sur email
Envoyez
UDB

Les 25 et 26 septembre derniers, notre parti politique a enfin pu tenir son congrès. Enfin, car nous aurions dû le tenir l’année dernière, comme nous le faisons normalement tous les deux ans, pour renouveler les instances et pour faire un bilan du mandat du bureau politique. À cause de la crise sanitaire, nous avons dû le reporter à plusieurs reprises.

Nous avions rendez-vous au Palais des Congrès à Saint-Brieuc, la fédération Rance-Penthièvre était la fédération organisatrice. Nous avons eu beaucoup de plaisir à nous retrouver. Comme partout, les réunions en visio et l’absence de contact humain ont beaucoup manqué. Une centaine de congressistes sont venu·e·s jusqu’à Brézillet sur le week-end.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le programme était bien chargé :

– adoption du texte du Congrès (bientôt en ligne), qui fait le bilan des trois dernières années, une analyse de la situation politique en Bretagne, en France et à l’international, et des perspectives d’avenir ;

– présentation des rapports des différents services ;

– bilan des dernières élections européennes, municipales, départementales et régionales. Nos nouveaux élu·e·s à la Région Bretagne et au conseil départemental d’Ille-et-Vilaine ont pu nous faire part de leur entrée en fonction et des premiers combats qu’ils mènent depuis juillet dernier ;

– discussion autour des prochaines élections, présidentielle et législatives ;

– débat et vote de motions : sur le désarmement nucléaire, sur les logiciels libres, sur le logement en Bretagne et sur la Catalogne. Elles seront bientôt toutes en ligne.

Nous avons beaucoup discuté de la problématique du logement en Bretagne. À cette occasion le service Communication a proposé les trois affiches de la campagne sur le logement qui va être lancée d’ici peu. Jamais cette problématique n’a été aussi forte en Bretagne, peu de zones sont épargnées par la difficulté à trouver à se loger, en location ou à la vente. Nil Caouissin, l’auteur du Manifeste pour un statut de résident en Bretagne, a pu faire un point sur la situation et suite à la rencontre avec EH Bai au Pays basque, parti qui se mobilise beaucoup sur la question des résidences secondaires et des locations saisonnières type Airbnb. Il a également proposé une motion pour garantir le droit au logement en Bretagne. Il ne fait nulle doute que cette question du logement va continuer à s’imposer dans le débat public, tellement la situation est critique et risque de s’aggraver.

Le Congrès fut évidemment le moment pour renouveler le bureau politique du parti. Les militants et militantes ont donc voté pour élire 14 membres, que voici :

– Gael Briand (Fédération 56)

– Montse Casacuberta (Fédération 35)

– Xavier Cœur-Jolly (Fédération 56)

– Jacques Dyoniziak (Fédération 29)

– Pierre-Adrien Fetas (Fédération Trégor-Goëlo)

– Michel Génin (Fédération 35)

– Trefina Kerrain (Fédération Trégor-Goëlo)

– Jean Lucas (Fédération 44)

– Denez Marchand (Fédération 35)

– Lydie Massard (Fédération 56)

– Alexandre Meheust (Fédération Rance-Penthièvre)

– Yoann Simon-Le Fouler (Fédération 56)

– Ana Sohier (Fédération 35)

– Maxime Touzé (Fédération 29)

Maxime Touzé, Trefina Kerrain, Ana Sohier, Denez Marchand, Lydie Massard et Gael Briand

Dans la foulée, le nouveau bureau politique réuni a nommé ses responsables de services :

Responsable presse : Gael Briand

Responsable affaires intérieures : Denez Marchand

Responsable affaires extérieures : Lydie Massard

Responsable communication : Maxime Touzé

Responsable trésorerie nationale : Ana Sohier

Responsable études & réflexions : Trefina Kerrain

Les 14 membres seront bientôt rejoints par 14 autres, à savoir deux responsables par fédérations, plus le ou la responsable des jeunes du parti.

Photos : Pierre Morvan

Partager sur facebook
Partagez
Partager sur twitter
Tweetez
Partager sur email
Envoyez