Motion d’engagement de l’UDB en faveur du libre

Partager sur facebook
Partagez
Partager sur twitter
Tweetez
Partager sur email
Envoyez
Logiciels libres

Autre motion votée lors du Congrès de Saint-Brieuc, l’UDB s’engage à utiliser et à promouvoir les logiciels libres. Cette motion a été proposée par Jean-François Monnier, conseiller municipal rennais.

“Considérant le congrès de Mur de Bretagne (2012) : « Les valeurs mises en avant par le monde du logiciel libre sont aussi celles que l’UDB défend. Dorénavant, l’UDB participera activement à la promotion des logiciels libres en interne et en externe. »

Considérant les initiatives de l’association Framasoft Dégooglisons Internet 1 et Déframasoftisons Internet 2.

Considérant le manifeste des CHATONS 3

L’Union démocratique bretonne entend agir concrètement dans la défense et la promotion des logiciels libres et du monde du libre en général. Pour ce faire l’UDB décide :

– de mettre en avant, tant en interne qu’en externe, la forte proximité entre les principes du libre et ceux qu’elle défend : l’autonomie, l’émancipation, le fédéralisme.

– d’organiser, auprès de ses militants et sympathisants, des formations sur l’utilisation des logiciels et services libres.

– en lien avec Ruskenn, de sensibiliser et former ses élus à la question de l’open data et à l’utilisation du libre dans les collectivités et de les inciter à agir pour favoriser leur développement de façon active.

– d’engager une réflexion plus particulière sur la question du numérique dans le monde de l’éducation. Suite à cette réflexion, le parti et ses élus agiront tant auprès de l’Éducation nationale que des collectivités territoriales en faveur d’un enseignement permettant une réelle compréhension des enjeux et une réelle appropriation du numérique par les jeunes.

– d’encourager ses membres, et à fortiori ses responsables et élus à ne pas communiquer uniquement sur les réseaux sociaux fermés et propriétaires (Facebook, Twitter, Instagram…).

– de travailler à réduire fortement son utilisation des services proposés par Google, voire à ne plus les utiliser.

– d’étudier la possibilité d’héberger, seule ou en collaboration, des services libres alternatifs au services proposés par Google.

– de soutenir activement les associations engagées dans la promotion du libre.

3 https://chatons.org/fr/manifeste

logiciels libres
Jean-François Monnier, de la fédération d’Ille-et-Vilaine, a présenté cette motion.
Partager sur facebook
Partagez
Partager sur twitter
Tweetez
Partager sur email
Envoyez