Pour l’UDB : non au maintien de l’état d’urgence sanitaire

Partager sur facebook
Partagez
Partager sur twitter
Tweetez
Partager sur email
Envoyez
état d’urgence sanitaire

Le 20 octobre dernier, l’Assemblée nationale a voté la prolongation du régime de gestion de la sortie de crise sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022. Alors que le taux de vaccination de l’ensemble de la population française atteint près de 75 %, et plus encore dans les cinq départements bretons avec 93 % des plus de 12 ans vaccinés dans le Finistère et 95 % dans les Côtes-d’Armor, le Gouvernement maintient un régime d’exception dangereux pour notre démocratie. Situation qui inquiète également la Défenseure des Droits, Claire Hédon.

L’Union démocratique bretonne s’inquiète de ces mesures prises sans concertation et qui devraient être raisonnées, proportionnées et surtout territorialisées. Le parti demande la fin des régimes d’urgence sanitaire et a minima une adaptation du passe sanitaire en fonction des situations territoriales.

Pierre-Emmanuel Marais, porte-parole de l’Union démocratique bretonne

Partager sur facebook
Partagez
Partager sur twitter
Tweetez
Partager sur email
Envoyez