Groupe UDB à la Ville de Nantes – Point d’étape à mi-mandat

Groupe UDB à la Ville de Nantes – Point d’étape à mi-mandat

Partagez
Tweetez
Envoyez

En cette période de bilan de mi-mandat mené par notre majorité municipale nantaise, notre groupe s’implique pleinement dans ces temps de rencontres avec les habitant·es. L’occasion, également, pour nos trois élu·es de l’Union Démocratique Bretonne de mettre en avant les éléments suivants.

Enjeux Bretons

Pierre-Emmanuel Marais, adjoint UDB, délégué à l’accueil des nouveaux Nantais, aux relations internationales, aux transports et déplacements :
“En mai dernier avait lieu le rassemblement de 21 collectivités territoriales de Bretagne. Le but était de créer une instance pour consulter les habitant·es de Loire-Atlantique, sur le rattachement à la Bretagne administrative.
Nous tenons à saluer le travail effectué par notre collègue Florian Le Teuff sur ce sujet, en lien avec les différents groupes de notre majorité municipale.
Cependant, et bien que les études d’impacts commandées par le Département soient en cours, nous nous étonnons de la méthode. En effet, peu d’éléments ont été communiqués aux élu·es de la majorité nantaise par le Département, tant sur le cahier des charges, que sur le panel des personnes auditionnées. Or, les résultats de ces études sont attendus pour la fin d’année.
A la suite de ces résultats, la Ville de Nantes s’est engagée à organiser un débat public citoyen sur les enjeux de ce redécoupage. Nous attendons avec impatience la préparation de ce débat. Il sera l’occasion d’avoir enfin un échange public structuré sur ce sujet.”

« Par ailleurs, notre groupe est mobilisé pour que nous signions enfin le niveau 1 de la charte Ya d’ar brezhoneg (Oui au breton) et validions le niveau 2. Il y a un consensus politique sur ce sujet, il nous faut avancer. »

« Nous travaillons aussi étroitement avec l’Agence Culturelle Bretonne, pour une implantation en centre-ville de Kejadenn (espace multidisciplinaire à la rencontre des langues, des entreprises et de la culture bretonnes). Des pistes de travail sérieuses sont sur la table, et nous espérons pouvoir avancer concrètement à court terme.»

“Enfin, en cette rentrée, un nouveau site bilingue breton-français s’ouvre à Nantes, à l’école maternelle publique Leloup-Bouhier. Avec une vingtaine d’enfants inscrits, c’est la quatrième école publique nantaise qui propose un cursus bilingue dans notre ville, en plus des filières associative Diwan et privée Dihun. C’est une bonne nouvelle, la dynamique linguistique est là, et elle est positive. Sur ce registre, une nouvelle phase de déploiement des plaques de rues bilingues dans les quartiers est en cours d’élaboration, ce qui donnera une visibilité accrue à la diversité linguistique. Nous nous en réjouissons.”

Déplacements et Métro à Nantes

Pierre-Emmanuel Marais :
« Lors de ce mandat, il a été acté le principe d’une étude d’opportunité pour la réalisation d’un métro à Nantes. D’ici fin 2023, le cahier des charges de l’étude sera finalisé pour le lancement de celle-ci en 2024. Cette étude prospective servira à éclairer les choix à long terme de la Ville de Nantes et de Nantes Métropole, notamment sur son réseau de transport public. Elle sera également utile pour mener une réflexion globale sur les trajectoires possibles de l’agglomération à l’horizon 2050 en matière de mobilité, de population, de modes de vie, de conjoncture économique… Les résultats devraient être rendus mi 2025. »
“De manière complémentaire, nous avons intégré le collectif FER-Nantes et poursuivons le travail commun afin de faire avancer le dossier d’un futur RER, dans l’aire urbaine nantaise”.

Rentrée étudiante

Valérie Coussinet, conseillère municipale UDB, déléguée aux nouveaux modes d’habiter, à la vie étudiante et au logement des jeunes :
« Un peu plus de 67.000 étudiant·es ont fait leur rentrée. La Ville de Nantes a bien conscience des difficultés de cette période de l’année, notamment d’un point de vue financier. Nous sommes très attaché·es à améliorer les conditions de vie des étudiant·es et ainsi contribuer à leur réussite plurielle, tant au niveau des études que de l’épanouissement personnel. Un des problèmes majeurs reste le logement. Depuis 2 ans, nous avons lancé l’observatoire territorial du logement étudiant (OTLE). Nous continuons de travailler avec tous les partenaires pour développer l’offre étudiante, mais aussi l’hébergement d’urgence qui est parfois malheureusement nécessaire à la rentrée. »

Habitat participatif

Valérie Coussinet :
“Nous ne voulons pas d’une ville gentrifiée, nous voulons une ville accessible aux classes moyennes et aux plus modestes, respectueuse de l’environnement. Pour cela, nous avons pour ambition de développer et de soutenir les nouvelles formes d’habitat, et de notamment renforcer l’accompagnement des projets d’habitat participatif.”

Pratique cyclable

Aurélien Boulé Fournier, conseiller municipal et métropolitain UDB, délégué au développement de la pratique cyclable et au suivi des associations cyclistes :
« La Ville et la Métropole agissent concrètement pour donner plus de place au vélo ainsi que pour faciliter et sécuriser les déplacements cyclables. Le lancement de notre réseau vélo métropolitain ‘Les grandes voies Vélo’ est une avancée importante. Avec neuf lignes jalonnées reliant les 24 communes de la métropole, sur des itinéraires les plus sûrs et continus possibles, les trajets seront plus simples et lisibles. Nous avons travaillé en amont sur l’expérimentation en cours avec les associations. Les 50 kilomètres d’axes magistraux construits dans la métropole d’ici 2026 s’intégreront dans ce réseau. »

Dynamiques autonomistes

Aurélien Boulé Fournier :
“Enfin, notre groupe UDB à la Ville de Nantes s’appuie sur la dynamique positive que connaît le parti actuellement. En effet, pour la première fois, l’UDB compte une députée européenne, Lydie Massard, depuis quelques jours, via notre alliance EELV-R&PS. C’est une opportunité supplémentaire de faire avancer nos idées fédéralistes et autonomistes, à l’échelle européenne. En Bretagne, nos quatre collègues UDB élu·es au Conseil Régional avancent dans le même sens ; notamment avec la remise du rapport sur l’autonomie, qui abonde dans le sens de la réunification administrative de la Bretagne. Nous nous félicitons enfin des avancées sur l’autonomie obtenues par nos alliés corses.”


Pour en savoir plus :
https://www.udb.bzh/

Partagez
Tweetez
Envoyez