Intervention en soutien à l’association « Au Bout du Plongeoir » par la Ville de Nantes

Intervention en soutien à l’association « Au Bout du Plongeoir » par la Ville de Nantes

Partagez
Tweetez
Envoyez

Intervention lors du Conseil Municipal de Nantes
Le 03/02/2023

Madame La Maire, mes cher·es collègues,

Le groupe UDB se félicite de la poursuite des coopérations culturelles entre Nantes et Rennes, notamment via l’octroi d’une subvention de fonctionnement annuelle pour 2023 à l’association “Au bout du plongeoir”, tel que proposé par notre collègue Aymeric Seassau

Cette proposition porte une attention particulière à :

    • de jeunes artistes non repérés par les lieux institutionnels

    • ou à encore des artistes en cours de recherche et d’expérimentation

La coopération entre l’association « Au bout du plongeoir » et Les Fabriques est emblématique de la coopération entre Nantes et Rennes, au service du territoire breton au sens large, et même au-delà. Initiée dès 2014 autour de ces lieux de résidence nantais et rennais, cette coopération a essaimé et concerne désormais 5 villes, qui partagent un programme commun de résidences. Cette coopération fait aussi écho au guide diffusé à l’échelle du Pôle Métropolitain Loire Bretagne sur les lieux de résidence et d’accompagnement à la création artistique

Car la culture est bien l’un des socles du partenariat entre Nantes et Rennes : nous pourrions citer le rapprochement des opéras, le travail croisé entre le muséum d’histoire naturelle de Nantes et l’espace des sciences de Rennes, coopérations entre les archives. Plus largement, la culture est l’un des vecteurs privilégiés de cette Alliance des Territoires que porte notre collègue Aziliz Gouez

En matière touristique, le prolongement du Voyage à Nantes par la « Traversée moderne d’un vieux pays », destinée à relier Nantes et Rennes au Mont Saint-Michel, traduit la volonté commune de nos deux métropoles d’irriguer et de faire découvrir les territoires parfois méconnus de la Bretagne intérieure

Par ailleurs, les sujets de long terme telle que la question de l’accessibilité ferroviaire de notre péninsule, les discussion en cours autour du projet LNOBPL, les enjeux de logistique, de fret, de stratégie portuaire, sont autant d’enjeux cruciaux de l’aménagement de notre grand territoire qui nécessitent un dialogue continu, à différentes échelles, avec les collectivités voisines, et constituent les soubassements de cette « alliance des territoires »

Sur les enjeux démocratiques, notre Ville a voté un voeu demandant à l’État d’organiser un référendum sur la réunification de la Bretagne, tout comme Rennes et des dizaines d’autres collectivités ; ainsi, nous travaillons avec notre collègue Florian Le Teuff à la concrétisation de cette demande collective et populaire

Sur la préservation de la biodiversité, et dans le champ associatif, les initiatives communes sont nombreuses, comme le prouve par exemple l’association Bretagne Vivante, qui oeuvre depuis plus de 60 ans sur nos cinq départements bretons pour le respect du vivant, sous toutes ses formes

C’est pourquoi, notre groupe se réjouit de cette délibération. Pour l’UDB, l’enjeu en matière de coopération est :

    • de renouveler nos « cartes mentales » (dans un cadre de décision réellement démocratique)

    • de conforter le polycentrisme breton

    • de mettre les métropoles au service de leur territoire et non l’inverse

    • et, enfin, de faire de nos politiques publiques des outils de cohésion territoriale, culturelle et sociale

Madame La Maire, mes cher·es collègues, nous voterons donc – bien entendu – cette délibération.

Aurélien Boulé Fournier
Groupe UDB Ville de Nantes

Partagez
Tweetez
Envoyez