Intervention sur la nouvelle feuille de route des pratiques artistiques amateures à Nantes

Intervention sur la nouvelle feuille de route des pratiques artistiques amateures à Nantes

Partagez
Tweetez
Envoyez

Intervention lors du Conseil Municipal de Nantes
Le 21/06/2024

Madame, la Maire, cher·es collègues,

Nous nous apprêtons à approuver une nouvelle feuille de route encore plus ambitieuse pour les pratiques artistiques amateures. Nous nous en réjouissons car ces pratiques s’inscrivent au cœur des enjeux sociétaux des politiques publiques actuelles.

Perçues comme des activités favorisant la participation active à la vie artistique et culturelles, elles sont également le vecteur d’une implication citoyenne, de diversité sociale et intergénérationnelle. Elles permettent le bien vivre ensemble sur les territoires. 

Ces activités permettent de toucher des populations variées, des personnes éloignées des institutions culturelles, notamment pour des raisons matérielles, des jeunes ou encore des séniors. Elles font également écho aux questions d’occupation du temps libre (loisir, retraite, chômage, temps partiel…) 

Dans ce sens, elles peuvent permettre de mettre en œuvre des compétences sociales et éducatives et apporter des propositions d’actions en termes d’équilibre social et territorial. 

Concrètement, cette nouvelle feuille de route a pour objectif de rapprocher les nantaises et les nantais des arts vivants et plus généralement de la culture en déployant et en soutenant des projets décentralisés sur l’ensemble du territoire nantais et notamment dans les quartiers politiques de la ville.
L’ambition est aussi de se rapprocher par l’accessibilté du public ou des artistes  en situation de handicap, par exemple ou encore de ceux qui en seraient empêchés par une situation économique ou géographique contraignante.

A rebours des politiques culturelles parisiennes et centralisées, encourager les pratiques artistiques et culturelles amateures permet de toucher des populations de plus en plus diversifiées, sur  l’ensemble des disciplines artistiques (danse, théâtre, musique, arts plastiques, chant, vidéo, écriture…). 

Cette feuille de route est une nouvelle preuve de l’engagement de notre majorité à soutenir l’ensemble de la culture nantaise, dans toute sa diversité. Elle démontre l’importance quantitative et la diversité des groupements émergeants qui cohabitent parfaitement avec des associations plus anciennes. 

La Bretagne en générale et Nantes en particulier regorge d’associations culturelles et artistiques amateures. C’est ce tissu associatif qui fait vivre et respirer notre culture locale, dynamique, et non figée dans toute sa singularité.

Enfin, favoriser la pratique des arts vivants, c’est donner à chacun le moyen de s’entendre soi-même et de se faire entendre. C’est donner à tous la possibilité de s’émanciper en tant qu’individu. Au même titre que le sport, la pratique culturelle est fédératrice et créatrice de lien donc d’intégration.


Encourager ces pratiques est donc un levier majeur pour faire société, que faire que celle-ci soit riche de sa culture et ouverte dans toute sa diversité.

Des valeurs auxquelles l’UDB souscrit pleinement.

Valérie Coussinet – Ndiaye
Groupe UDB Ville de Nantes

Partagez
Tweetez
Envoyez