Intervention sur le pacte de gouvernance métropolitain

Intervention sur le pacte de gouvernance métropolitain

Partagez
Tweetez
Envoyez

Intervention lors du Conseil Municipal de Nantes
Le 02/04/2021

 

Madame La Maire, mes cher·es collègues,

À travers l’élaboration de ce nouveau Pacte de gouvernance, Nantes Métropole continue à s’affirmer comme un territoire où l’égalité, la coopération, l’innovation et la diversité sont au cœur des politiques locales.
A l’UDB, cette conviction alimente notre projet fédéraliste, qui consiste à changer de logiciel dans un univers qui reste marqué par les réflexes centralisateurs et jacobins.

Faire Métropole” n’est pas une vaine intention. Collectivement, nous continuerons à veiller à ne pas concentrer dans la ville-centre de Nantes la majorité des pouvoirs décisionnels, économiques et les services administratifs de la Métropole (ce qui contribuerait à renforcer de manière exacerbée la métropolisation). Nous poursuivrons notre action sur la base de relations de confiance, dans le respect de l’identité de chaque commune. 

Ainsi, nous nous appuierons sur des valeurs fortes (solidarité, respect, confiance, sobriété) et sur une même ambition, pour une métropole solidaire.
Pour cela, au nom du groupe UDB, je souhaiterais mettre en exergue quelques principes d’action retenus dans ce Pacte : 

Premièrement : La proximité

Les spécificités territoriales sont une richesse, et seront valorisées dans l’écriture et la mise en œuvre des politiques publiques métropolitaines.
La recherche constante de consensus est un moteur fort du respect de cette diversité.

Deuxièmement : la subsidiarité

Les 7 pôles sont le relais de la Métropole. Aux côtés des élus et des citoyens, ils sont à l’écoute des besoins et sont à la disposition des habitants. Suivant le principe de subsidiarité, la responsabilité d’une politique publique est confiée à l’échelon le plus proche du territoire, à celui qui pourra l’exercer efficacement, dans un souci de proximité indissociable de l’exercice réel de la citoyenneté et de la démocratie.

Troisièmement : La citoyenneté, justement

Encourager l’expression d’une citoyenneté métropolitaine est un élément primordial. Cela passera notamment par une participation accrue des citoyennes et des citoyens, par la valorisation de leur expertise et par leur conduite des politiques publiques.

Et enfin, quatrièmement : l’alliance des territoires

Plutôt qu’une course à la taille et une compétition entre les agglomérations françaises, qui se traduisent par une gestion libérale de l’aménagement du territoire, la complémentarité et le polycentrisme doivent de nouveau primer. La centralisation est une construction politique et n’est pas une fatalité. Décentraliser, c’est rééquilibrer les richesses, les infrastructures et la population.

Dans une époque où l’abstention bat des records, où le local s’efface trop souvent devant une mondialisation nébuleuse, la revitalisation de la démocratie locale est un enjeu essentiel.
À la ville centralisée – à l’instar de la France – cela ne vous étonnera pas que l’UDB aspire à une ville polycentrique. C’est pourquoi nous nous réjouissons de cette démarche globale, qui vise à poser les relations entre les communes et la métropole et à fixer le cadre du mandat, pour plus de proximité, d’efficacité et de solidarité.

Je vous remercie.



Aurélien Boulé Fournier
Groupe UDB à la Ville de Nantes

Partagez
Tweetez
Envoyez