Intervention sur l’histoire sociale des dockers nantais : une grille de lecture nécessaire

Intervention sur l’histoire sociale des dockers nantais : une grille de lecture nécessaire

Partagez
Tweetez
Envoyez

Dockers à Chantenay © Archives CHT, coll. Pierre Burstert

Intervention lors du Conseil Municipal de Nantes
Le 31/03/2023

Madame La Maire, Mes cher·es collègues,

Cette belle délibération portée par notre collègue Olivier Chateau le montre avec force : une ville est une matière vivante et complexe, constituée de multiples interstices mémoriels et de forces tectoniques qui la meuvent, qui forgent son identité et façonnent son avenir.
La place de la mémoire ouvrière et de l’histoire sociale sont absolument centrales à Nantes. Elles sont intimement mêlées à sa singularité de grand port breton de fond d’estuaire, où les intérêts divergents de classes ont creusé de profondes inégalités, et où les luttes ont été nécessaires pour sortir des milliers de familles de la misère, à travers les siècles.

Le Centre d’histoire du travail, situé dans les Ateliers & Chantiers de Nantes, a (depuis 1981) un rôle très important dans la nécessaire conservation et animation de ce patrimoine immatériel. La structure recueille et met en valeur les archives du monde du travail ouvrier et paysan de Loire-Atlantique, et propose au public une bibliothèque spécialisée en histoire sociale. Féminisme, luttes des femmes ; organisations, institutions et mouvements internationaux ; conditions de vie et de travail, réflexions sur les relations sociales dans l’entreprise ; sociologie… Les thématiques couvertes par le Centre sont nombreuses.

Dans cette délibération, il nous est proposé d’accorder une subvention à l’association pour lui permettre l’édition d’un ouvrage intitulé “Dockers, une histoire nantaise – des portefaix aux dockers : travailler et lutter sur les quais (XVIe-XXe siècles)”. Durant une longue période, avec Anvers ou Liverpool, notamment, le port de Nantes fut une grande place de la mondialisation, en Europe.
Comme le précisent l’autrice et les auteurs, Samuel Guicheteau, Manuella Royer et Christophe Patillon, “
si plusieurs acteurs de l’activité maritime sont aujourd’hui bien connus, certains le sont beaucoup moins, en particulier les dockers. La recherche vise à combler cette lacune en présentant à la fois l’histoire d’un groupe, devenu une incarnation forte de la classe ouvrière au XXe siècle, et les façons dont le travail s’organisait sur les quais dans la longue durée”.

Mettre la lumière sur les dockers nantais, c’est ainsi l’occasion de dépeindre un univers passionnant, une organisation humaine où les us et coutumes ont perduré à travers les siècles ; mais aussi un travail où la rudesse et la pénibilité n’avaient d’égal que la solidarité qui animait l’auto-organisation des dockers.
C’est aussi donner – à la lumière des luttes d’aujourd’hui – l’opportunité de mieux comprendre celles d’hier : la grève de 1907, notamment, qui a vu les dockers s’unir aux charbonniers pour exiger la dignité, face à des contremaîtres brutaux et une précarité extrême ; ou encore la grève de 1929, qui a vu les 650 dockers à la journée nantais rejoints, pour la première fois, par la plupart des dockers au mois, obtenir une hausse de leur salaire, porté à 37 francs.

Oui, dans cette période contemporaine, où l’on pensait (il y a peu) que la résignation avait balayé tout potentiel mouvement contestataire de masse, la relecture de notre histoire sociale nantaise nous rappelle – s’ il en était besoin – que les luttes peuvent être victorieuses, que la colère sociale – exprimée à travers la mobilisation syndicale – peut balayer le mépris et la violence des puissants.
La sortie de cet ouvrage fin 2023 sera ainsi, je l’espère, une nouvelle pierre importante dans l’édification de notre mémoire populaire, commune, au service d’une meilleure compréhension des dynamiques sociales d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Le groupe UDB votera donc – bien sûr – cette délibération.

En vous remerciant.

Aurélien Boulé Fournier
Groupe UDB Ville de Nantes

Partagez
Tweetez
Envoyez