Intervention sur l’ouverture d’une école Diwan à Orvault

Intervention sur l’ouverture d’une école Diwan à Orvault

Partagez
Tweetez
Envoyez

Intervention lors du Conseil Municipal d’Orvault
Le 11/12/2023

Aotrou Maer, kenlabourerien kaer,

Monsieur le Maire, chers collègues,

Notre équipe municipale accueille favorablement ce projet. Il va contribuer à la sauvegarde et au développement de la langue bretonne. C’est un objectif d’intérêt général etun de nos objectifs politiques.

Je ne vais pas m’étendre sur la situation qui est faite à cette langue mais vous savez combien elle a été combattue en particulier depuis la 2ème GM. On est passé de 2 millions de locuteurs à environ 200 000 aujourd’hui.

Le réseau Diwan donne des assurances, à la fois de solidité du réseau mais aussi sur la nature de ses enseignements et de son modèle.

Son budget annuel est d‘environ 3 millions d’euros. C’est un acteur solide avec plus 45 ans d’existence.

Le réseau Diwan à été créé en 1977 et depuis ils s’est développé en partenariat avec les collectivités territoriales.

Aujourd’hui les écoles Diwan sont implantées dans les 5 départements bretons avec 47 écoles, 6 collèges et 2 lycées. Ça représente plus de 4 000 élèves.

Pour la métropole nantaise : Ce sont 2 écoles et 1 collège (au Sillon de Bretagne à St Herblain) soit un peu plus de 300 élèves.

Les écoles Diwan sont des écoles comme toutes les autres : 

  • Elles sont sous contrat avec l’Éducation Nationale.
  • Les enseignants sont titulaires des mêmes diplômes que ceux de l’enseignement public
  • Les écoles suivent les programmes officiels.
  • Les élèves passent les mêmes examens et participent aux mêmes évaluations.


Elles sont néanmoins spécifiques parce qu’elles utilisent le breton comme langue d’enseignement et de vie de l’école. Cette méthode dite « par immersion » est reconnue comme la plus efficace pour accéder à un véritable bilinguisme précoce.

En ce sens elles remplissent une mission de service public que l’Education nationale remplie trop peu.

Il faut répéter ici qu’elles sont laïques, gratuites et ouvertes à tous!

Je termine avec quelques mots en breton :

Digeriñ ur skol Diwan en Orvez zo un dra vat. Ouvrir une école Diwan à Orvault c’est positif.

Ur bazenn bolitikel a bouez eo. C’est un pas politique important.

Evel an ekologiezh eo ar yezhoù. Les langues c’est comme l’écologie.

Red eo bezañ youlek evit cheñch an traoù. Il faut être volontariste pour changer les choses.

« An treuzkemm pozitivel » eo ivez. C’est ça aussi la « transition positive ».

Trugarez deoc’h da selaou.

Merci de votre écoute.

Morvan Dupont
Conseiller Municipal UDB

Partagez
Tweetez
Envoyez