Notre programme

Le programme de l’Union démocratique bretonne se base principalement sur notre livre-programme « S’émanciper » et nos différents travaux depuis la publication de cet ouvrage en 2018, en particulier sur le logement, ou nos contributions pendant la campagne des régionales l’année dernière. Voici quelques éléments importants de ce programme. Chaque candidat et candidate a eu le choix, en autonome, de définir les points les plus importants en fonction de la réalité de son territoire.

1. Logement : la crise est belle et bien là. Il est très difficile, particulièrement sur les littoraux et dans les grandes villes de trouver un bien à des prix abordables. Pour nous le droit fondamental a avoir UN logement doit primer sur le luxe d’en avoir plusieurs. Nous proposons de changer l’arsenal législatif pour mettre la priorité sur les habitants à l’année, ceux qui font vivre nos commerces, nos écoles, nos associations, etc.

→ expérimenter le statut de résident principal dans les zones en forte tension | limiter la location saisonnière type Airbnb là ou elle concurrence les hôtels, les campings, les gîtes et les locations à l’année | calculer le taux de logements sociaux sur l’ensemble du parc et pas seulement sur les résidences principales | étendre la réglementation « zone tendue » aux communes qui en font la demande…

2. Transition écologique et sécurité alimentaire : le réchauffement climatique est une réalité. Notre biodiversité s’effondre un peu partout à cause des activités humaines. Nos eaux sont polluées. Notre autonomie alimentaire n’est pas assurée. Pourtant la transition écologique est pourvoyeuse d’emplois locaux et permet de combattre le réchauffement climatique.

→ développer l’éolien en mer en concertation avec les usagers et les scientifiques | favoriser les transports en commun, ferroviaire en particulier avec le retour des petites lignes | développer des filières fin des pesticides | favoriser la transition vers une agriculture durable et pourvoyeuse d’emplois en orientant les financements publics vers ce type d’agriculture | arrêter l’emploi de soja brésilien qui détruit la forêt amazonienne | plan de sortie du nucléaire

3. Santé : notre système de santé a été mis à mal par plus de 30 ans de politiques néolibérales qui ont visé à rendre l’hôpital rentable au lieu d’être au service des besoins de tous les usagers. La crise sanitaire a fragilisé encore plus le système. En même temps les territoires ruraux connaissent une pénurie de médecins. Tout est à revoir.

→ proposer une complémentaire santé publique généralisée, sur le modèle alsacien-mosellan | fin de la tarification à l’acte à l’hôpital | revalorisation salariale des personnels hospitaliers | régionalisation des Agences Régionales de Santé pour que les élus locaux et les comité d’usagers pilotent la politique de santé | expérimentation du système québécois pour faire face à la pénurie de médecins dans certaines territoires…

4. Justice sociale : les inégalités sociales augmentent. L’espérance de vie en bonne santé diminue. Globalement le cadre de vie de beaucoup de nos concitoyens se dégrade. Des mesures sociales urgentes s’imposent.

revaloriser tous les métiers du lien (assistante maternelle, accompagnante d’enfant en situation de handicap, animatrice périscolaire et
auxiliaire de vie sociale), si essentiels à notre société 
| augmentation du SMIC à 1500€ | réinstauration de l’ISF | lutter contre l’évasion fiscale responsable d’une perte de 100 milliards d’euros…

5. Institutions et vie publique : la Ve République est à bout de souffle. Les citoyens se détournent de la politique et des médias. Il faut en finir avec ce système centralisé où le pouvoir exécutif a pris le dessus sur le pouvoir législatif, où les contre-pouvoirs sont absents. Il faut rapprocher le pouvoir des territoires pour des politiques publiques plus efficaces et plus en phase avec les aspirations des citoyens. Nous devons leur faire confiance.

→ nouvel acte de décentralisation avec transfert des compétences et des budgets vers les régions | réformer la Constitution pour faire de la France une République fédérale, dans une Europe renforcée | langue bretonne co-officielle en Bretagne | revoir la carte des régions pour qu’elle corresponde aux aspirations des citoyens (réunification de la Bretagne) | défendre nos services de proximité (écoles, poste, crèches, finances publiques…) | proposer une loi pour empêcher la possession des médias par de grands groupes privés…

 À tout cela s’ajoute un grand nombre de propositions diverses : sur la mer, sur la culture, sur l’égalité hommes-femmes…

Nos candidates et candidats

En Finistère : 

  • 1re circonscription (Quimper) : Bernard Le Rest (titulaire), Maryse Quénéhervé (suppléante)
  • 2e circonscription (Brest-ville) : Sandrine Migérel (titulaire), Fragan Valentin-Leméni (suppléant)
  • 4e circonscription (Morlaix) : Michel Beaupré (titulaire), Sonia Méziane (suppléante)
  • 5e circonscription (Landerneau-Landivisiau) : Angélique De Cecco (titulaire), Christian Guyonvarc’h (suppléant)
  • 6e circonscription (Carhaix-Châteaulin-Plougastel-Daoulas-Ouessant) : Philippe Plouzané (titulaire), Ninnog Latimier (suppléante)
  • 7e circonscription (Douarnenez-Pont-l’Abbé) : Maxime Touzé (titulaire), Monique Le Berre (suppléante).

 

En Morbihan :

  • 1re circonscription (Vannes) : Françoise Ramel (titulaire), Tristan Le Floc’h (suppléant)
  • 2e circonscription (Auray) : Jean-Christophe Cordaillat-Dallara (titulaire), Nicole Desury (suppléante)
  • 3e circonscription (Pontivy) : Lydie Massard (titulaire), Loïck Mercier (suppléant)
  • 5e circonscription (Lorient) : Gael Briand (titulaire), Patricia Riou (suppléante)
  • 6e circonscription (Hennebont) : Tiphaine Siret (titulaire), Gilles Auffret (suppléant)

 

En Côtes-d’Armor :

  • 1re circonscription (Saint-Brieuc) : Fanny Darras (titulaire), Ludovic Le Moignic (suppléant)
  • 4e circonscription (Guingamp-Rostrenen) : Françoise Le Scour (titulaire), Raymond Géléoc (suppléant)
  • 5e circonscription (Lannion-Paimpol) : Trefina Kerrain (titulaire), Pierre-Adrien Fetas (suppléant)

 

En Ille-et-Vilaine : 

  • 1re circonscription (Rennes centre) : Jean-François Monnier (titulaire), Hélène Bonniec (suppléante)
  • 2e circonscription (Rennes) : Mathilde Lahogue (titulaire), Denez Marchand (suppléant)
  • 4e circonscription (Redon) : Céline Blatéron (titulaire), Jean-Michel Sanner (suppléant)
  • 7e circonscription (Saint-Malo) : Éliane Leclercq (titulaire), Pierre Allée (suppléant)
  • 8e circonscription (Rennes) : Joël Le Gall (titulaire), Ana Sohier (suppléante)

 

En Loire-Atlantique : 

  • 3e circonscription (Saint-Herblain) : Gwenvael Duret (titulaire), Céline Bruneau-Biguet (suppléante)
  • 8e circonscription (Saint-Nazaire) : Hervé Carro (titulaire), Agnès Prunier (suppléante)