Communiqué de l’UDB sur le logement.

Partagez
Tweetez
Envoyez
Statut de résident

Le 14 décembre 2023, le Conseil régional de Bretagne a voté sa feuille de route pour le logement et l’habitat. Il faut saluer l’existence-même de cette feuille de route, pas évidente pour une collectivité qui n’en n’a pas la compétence, et la volonté affichée parallèlement dans la feuille de route sur l’autonomie d’obtenir les moyens réglementaires d’une politique régionale du logement.

Si l’UDB salue les propositions avancées par le Conseil régional pour une production de logements abordables (dont la demande de TVA à taux réduit pour la production de logements écologiques et bons marchés), elle s’alarme en revanche du manque d’ambition de la majorité régionale pour la régulation du marché. Miser sur la seule production n’est pas à la hauteur, car la crise touche bien l’ensemble du secteur du logement, pas seulement le logement neuf.

L’UDB remarque aussi la « cohérence » de l’extrême-droite, qui après avoir fait obstruction à une fiscalité équitable sur les locations de courte durée du type AirBNB à l’Assemblée nationale, s’est opposée au Conseil régional à toute mesure de régulation et toute intervention publique. On a pu retrouver dans la bouche de l’oratrice d’extrême-droite les mêmes éléments de langage que ceux employés par les lobbyistes des grandes plate-formes de meublés touristiques. Remplacer les habitants par des touristes ou des spéculateurs: voilà le projet du Rassemblement national pour les Bretonnes et les Bretons.


La route est longue pour garantir le droit au logement en Bretagne. L’UDB appelle à un maintien de la mobilisation pour infléchir les décisions nationales, régionales et locales dans le sens d’une réelle  justice sociale et dans l’intérêt des résidents permanents.

Partagez
Tweetez
Envoyez