Émotion et colère après l’assassinat d’Alexeï Navalny

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Union démocratique Bretonne partage l’émotion, l’indignation, qui se répandent en Europe après l’assassinat d’Alexeï Navalny par Poutine et son régime, comme le furent tant d’autres auparavant, comme le fut par exemple la journaliste Anna Politkovskaïa.

La violence barbare du régime russe est terrible et rappelle les heures les plus sombres des régimes stalinien et hitlerien. Que ça soit en Ukraine ou dans ses propres frontières, Poutine liquide celles et ceux qui osent s’élever contre lui.

C’est aussi de la colère que nous partageons après l’assassinat d’Alexeï Navalny, colère contre Poutine et son régime, colère contre celles et ceux qui, en France et ailleurs dans le monde, ont soutenu et soutiennent encore le Président russe, ou ne l’ont pas dénoncé.

 

L’extrême-droite française, notamment, est à ce titre coupable et les pauvres condoléances transmises par Mme Le Pen sont simplement indécentes et hypocrites.

 

Aujourd’hui, il est plus que nécessaire de poursuivre l’aide à l’Ukraine pour que le régime russe de M. Poutine ne triomphe pas aux frontières de l’Europe.

PE Marais-Jegat

Partagez
Tweetez
Envoyez