UDB Kreiz Breizh a c’halv da vont da vanifestiñ d’ar Sadorn 3 a viz C’hwevrer 2024 e Sant-Brieg / L’UDB Kreiz Breizh appelle à participer à la manifestation du samedi 3 février 2024 à Saint-Brieuc

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’UDB Kreiz Breizh appelle à participer à la manifestation du samedi 3 février 2024 à Saint-Brieuc pour demander fermement aux élus du conseil départemental des Côtes-d’Armor d’aider Diwan pour que l’association puisse ouvrir rapidement un collège annexe à Perros-Guirec et faire des travaux au collège de Plésidy.

Le conseil départemental des Côtes-d’Armor ne s’engage pas vraiment pour soutenir et développer la langue bretonne. Force est de constater la faiblesse de la politique linguistique du département :

Aucun recrutement effectué pour remplacer l’agent en charge de la langue qui a quitté la collectivité.

– Aucun représentant du Conseil départemental des Côtes-d’Armor à la dernière Conférence territoriale de la langue bretonne dirigée par la région Bretagne.

– Aucun représentant du département au Conseil Académique des Langues Régionales (CALR)

– La participation financière versée à l’Office public de la langue bretonne par le département est la plus faible de tous les départements de la Bretagne administrative.

– Manque d’un véritable soutien au collège Diwan de Plésidy et freins au projet d’ouverture d’un collège Diwan annexe à Perros-Guirec.

– En vérité les élus du conseil départemental des Côtes-d’Armor se désintéresse complétement de la langue bretonne. La présence de la langue bretonne et du gallo dans le journal du département en est la triste illustration : une traduction dans les deux langues d’un petit texte en français.

L’UDB Kreiz Breizh appelle à participer à la manifestation du samedi 3 février 2024 à Saint-Brieuc pour demander fermement aux élus du conseil départemental des Côtes-d’Armor de mettre en place deux véritables politiques linguistiques pour soutenir le breton et le gallo dans le département. Et tout d’abord aider Diwan pour que l’association puisse ouvrir rapidement un collège annexe à Perros-Guirec et faire des travaux au collège de Plésidy. Les élèves des écoles primaires Diwan ne peuvent pas continuer leurs études en langue bretonne dans un collège Diwan du département. C’est une honte !

Pour l’UDB (union démocratique bretonne) Ce n’est pas à l’État central de s’occuper de nos langues. C’est aux Bretons de décider en Bretagne de l’avenir du breton et du gallo. Le conseil régional doit avoir les pouvoirs et les budgets nécessaires pour prendre en charge les domaines de leur enseignement : la formation, la gestion de la carte scolaire, fermeture et ouverture des postes… Et cela en concertation avec les collectivités locales, départements compris, les syndicats et les associations de parents d’élèves. Sans un statut d’autonomie en Bretagne le breton et le gallo ne seront pas sauvés.

——————————

UDB Kreiz Breizh a c’halv da vont da vanifestiñ d’ar Sadorn 3 a viz C’hwevrer 2024 e Sant-Brieg evit goulenn groñs gant dilennidi departamant Aodoù-an-Arvor skoazellañ buan Diwan, d’ar gevredigezh da c’hellet digeriñ ur adskolaj e Perroz-Gireg ha kempenn da vat skolaj Plijidi.

            Kuzul departamant Aodoù-an-Arvor ne grog ket e-barzh evit lakaat e plas ur gwir politikerezh evit diorren ar brezhoneg en departamant. Un diouer spontus a youl politikel zo :

– Kargiad ebet evit ober war-dro ar brezhoneg.

– Dileuriad ebet a-berzh ar c’huzul departamant o kemer perzh e Kuzuliadeg tiriadel        ar brezhoneg renet gant rannvro Breizh.

– Dileuriad ebet a-berzh an departamant e emvodoù Kuzul-akademiezh ar        yezhoù-rannvro (KAYR).

–  Yalc’had an departamant da Ofis publik ar Brezhoneg a zo an hini izelañ e-mesk ar     re a vez roet d’an aozadur-se gant pevar departamant rannvro Breizh

– Ne vez ket postet arc’hant a-walc’h evit kempenn skolaj Diwan Plijidi hag un enebiezh kreñv a zo evit ma vo digoret un adskolaj Diwan e Perroz-Gireg.

En gwirionez dilennidi kuzul departamant Aodoù-an-Arvor ne reont foeltr forzh ebet eus ar brezhoneg. Pa vez gwelet ar plas vez roet d’ar brezhoneg ha d’ar galloeg e kannadig an departamant : ar pennadig a zo en div yezh-se er gelaouenn zo troet a-ziwar ar galleg.

UDB Kreiz Breizh a c’halv da vont da vanifestiñ d’ar Sadorn 3 a viz C’hwevrer 2024 da 2e e Sant-Brieg evit goulenn groñs gant dilennidi departamant Aodoù-an-Arvor cheñch penn d’ar vazh ha lakaat e plas ur gwir politikerezh yezh evit ar brezhoneg hag ar galloeg en departamant. Ha dreist pep tra skoazellañ buan Diwan d’ar gevredigezh da c’hellet digeriñ un adskolaj e Perroz-Gireg ha kempenn da vat skolaj Plijidi. Skolidi Diwan ar skolioù kentañ derez n’hellont ket kenderc’hel gant ar brezhoneg e skolajoù an departamant. Ur vezh ruz eo !

Evit UDB (unvaniezh demokratel Breizh) eo d’ar Vretoned d’ober war-dro kelennadurezh o yezhoù, ar brezhoneg hag ar galloeg, e Breizh. N’eo ket d’ar Stad C’hall da soursial eus hor yezhoù. D’ar C’huzul rannvro da gaout arc’hant ha galloudoù d’ober war-dro kelennadurezh hor yezhoù : ar stummañ, ar gartenn skol (serriñ ha digoriñ postoù)… Ha kement-se en ur genlabourat gant ar strollegezhioù, an departamantoù en o mesk, gant ar sindikajoù ha gant ar c’hevredigezhioù kerent. Hep ur statud a emrenerezh e Breizh ne vo ket savetet ar brezhoneg hag ar galloeg.

 

Herve ar Gall  / Raymond Géléoc evit UDB Kreiz-Breizh

Partagez
Tweetez
Envoyez