Solidarité internationale

L’UDB s’oppose au néocolonialisme économique qui étouffe les économies traditionnelles et pousse les populations pauvres à fuir leur pays pour simplement survivre. Elle propose un statut de réfugiés climatiques en Europe, mais demande également à la communauté internationale la création d’un « droit à rester » complétant le « droit à la mobilité », car une mobilité n’est acceptable que si elle est choisie et non contrainte.

La charité a fait long feu. Une politique de solidarité internationale se construit ici en Bretagne, en réinventant un système économique plus juste.