L’Union démocratique bretonne (UDB) est un parti politique de gauche, écologiste et autonomiste, présent en Bretagne, Loire-Atlantique incluse, et membre de la fédération de partis politiques autonomistes et régionalistes Régions et Peuples Solidaires, qui agit à l’échelle de la France. L’UDB, par ses militants et ses élus, agit pour une société plaçant l’économie au service de l’humain, milite pour la transition écologique et pour une République fédérale, dans une Europe plus démocratique.

Pour une Bretagne solidaire

L’UDB est un parti de gauche, qui s’engage pour l’égalité sous toutes ses formes. Elle défend la réduction des écarts de richesses, un meilleur financement des services publics par des impôts plus justes, un rôle régulateur des pouvoirs publics dans l’économie et un véritable pouvoir de décision des travailleuses et travailleurs dans le fonctionnement des entreprises. L’UDB défend toutes les minorités opprimées, qu’elles soient nationales, religieuses, culturelles… Elle promeut l’égalité entre femmes et hommes et s’oppose à toutes les discriminations, raciales, homophobes, sexistes. L’UDB est attachée à l’accueil des personnes fuyant la guerre et la misère, et à une politique internationale de solidarité, sans concession avec les oligarchies mafieuses et les dictatures.

Pour une Bretagne écologique

L’UDB considère comme une urgence absolue la lutte contre le réchauffement climatique et pour la protection de la biodiversité. Elle défend pour cela la sortie des énergies fossiles et du nucléaire, le développement des énergies renouvelables, la réduction des consommations d’énergies. Pour l’UDB la réduction de notre empreinte écologique n’est tenable que dans une société plus égalitaire, car on ne peut demander les mêmes efforts à ceux qui surconsomment et à ceux qui peinent à se chauffer. En Bretagne, un grands défis de la transition écologique est de réformer le modèle agricole pour produire de manière plus diversifiée, plus sobre, sans pesticides de synthèses ou intrants chimiques, en installant plus d’agriculteurs.

Pour une Bretagne autonome

Le projet de l’UDB pour une république démocratisée passe par le fédéralisme, c’est à dire le partage du pouvoir législatif, ainsi que des moyens budgétaires, entre l’État et les régions, comme cela se pratique en Allemagne, en Écosse, au Pays de Galles… L’UDB milite aussi pour une réforme de la carte des régions fondée sur la volonté populaire et le sentiment d’appartenance. Elle défend donc une Bretagne réunifiée, incluant la Loire-Atlantique. Pour simplifier les institutions, l’UDB propose l’Assemblée de Bretagne : la fusion des conseils départementaux et du conseil régional. Elle est aussi favorable à plus de démocratie dans les intercommunalités.

Une Bretagne autonome et réunifiée, dans une France fédérale, trouverait sa place dans une Europe plus intégrée et plus démocratique.